Game of Thrones: test et conseils peinture de la Tanière!

Salut les ursidés,

Je vais vous en dire un peu plus sur les figurines qui ont passé le test de La Tanière ! Maintenant que j’ai fini la boîte de base du Trône de Fer, je vais pouvoir vous livrer un peu mieux mon retour d’expérience sur cette gamme.

Les figurines sont déjà montées ce qui nous enlève un sacré temps de montage/collage. Par contre, quelques lignes de moulage seront récurrentes (perso je ne les ai pas retouchées !). Les figurines de troupe peuvent parfois souffrir d’un manque de sculpture ici et là. Il n’y a pas de quoi crier au loup ! (Aarf !… loup/Stark, jeu de mots). Elles seront vite noyées dans les rangés de leurs unités.
Il faut bien se mettre en tête que nous voulons un rendu sur la masse et les figurines s’y prêtent à merveille. Les poses sont un minimum varié: trois sculptures différentes (pour douze) sans compter le porte-bannière et le lieutenant. Chaque armée respecte bien son cahier des charges sur l’esthétique de ses unités, que je trouve fort réussi au passage…

Toutefois si vous voulez vous lancer dans l’aventure, je vous donne quelques petits conseils :

-Ne passez pas huit heures par figurine sinon vous risquerez de mourir d’un cancer colorectal avant d’avoir fini !
– C’est vraiment de la grosse peinture en série qu’il va falloir mettre en œuvre. Je vous avais fait un petit article ici. Prenez tout de même un peu plus de temps sur : les personnages de commandement, les portes bannière et les héros !
-L’ajout de schéma de couleurs bien distinct sur les différents régiments peut apporter un joli effet (à la façon des bretoniens dans WH battle).
-Appliquez des techniques simples : couleur de base (aérographe ou bombe), aplat, lavis et brossage si nécessaire. Privilégiez les peintures métalliques, ne vous embarquez pas dans des fondus (technique qui consiste à mélanger les couleurs directement sur le support pour un dégradé fluide) ou du mnm (métal non métallique). Utilisez surtout une palette simple et efficace!
-Le soclage est très important, c’est lui qui va immerger vos troupes dans leur histoire. Il va mettre aussi en valeur le travail effectué. Ne passez pas à côté de ça. J’ai réutilisé ma technique employée sur mon groupe kazak à Infinity et je dois dire que ça leur sied à merveille. Je rajouterai surement un peu de neige en plus pour les nordistes.

En conclusion,

Pour la peinture de masse ça reste plaisant et ça peut aller très vite du moment que l’on est un minimum organisé et que le schéma a été étudié à l’avance. Connaitre les teintes et les étapes à effectuer est très important (le retour en arrière sur une série de douze n’est pas envisageable !)
Les figurines font leur travail de pions, (car oui ce ne sont que des pions) et ils le font très bien. Le plastique est de bonne facture. Edge, nous ressort une petite madeleine de Proust pour ceux qui ont connu WH battle et ils l’ont joliment remis au goût du jour grâce à la célèbre licence.
Comme je le disais dans l’article précédent sur Got, le seul point négatif que je peux avoir est le manque d’un tapis de jeu fourni ou, du moins, en raccord avec la gamme. Beaucoup doivent être au courant des difficultés qu’ont les boutiques pour se fournir, Asmodée a sous-estimé la demande mais ça devrait revenir à la normal ces prochains mois avec les sorties des hommes libres, les chevaliers de castral rock et plus … pour ma part, la Tanière a encore un peu de stock et devrait recevoir les nouveautés prochainement, alors restez connectés !

Bref je vous laisse avec quelques photos et je vous dis @+ les ours

dav
dav

dav

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *